Accueil » Actualités » Santé » Quels sont les effets secondaires du CBD et que risquons-nous ?

Quels sont les effets secondaires du CBD et que risquons-nous ?

effets-secondaires-cbd

Les effets secondaires du CBD, s’ils sont rares, peuvent se faire ressentir en cas de surconsommation.

Les principes actifs du CBD lui permettent d’avoir une influence directe sur notre stress ou nos inflammations. Si la molécule n’est pas psychoactive et ne provoque aucun risque de dépendance, celle-ci, lorsqu’elle est surconsommée, peut avoir des effets secondaires. S’ils sont rares, ces derniers doivent être pris en compte. Dans cet article, nous allons ainsi répondre aux questions les plus fréquentes concernant les effets non-désirables du CBD.

Les effets secondaires connus du CBD :

Considérée comme étant plutôt « sûre », la consommation de CBD doit toutefois être maîtrisée. En effet, trouver le dosage adéquat est compliqué. Il n’existe pas, à ce jour, de prescription précise liée à sa consommation de CBD. Résultat, certaines personnes peuvent en consommer un peu trop. Résultat, celles-ci vont être touchées par une série d’effets secondaires, moyennement appréciables. Rassurez-vous cependant. En effet, ces derniers ne sont pas considérés comme très graves. En outre, ils ne se déclenchent qu’à de rares occasions. Parmi les symptômes, la bouche sèche, baisse de la tension et étourdissements, diarrhée ou encore perte d’appétit.

CBD et bouche sèche : l’effet secondaire le plus constaté

Lorsqu’il est consommé, le CBD peut parfois provoquer un sentiment de bouche sèche. Il s’agit là, d’une des effets secondaires les plus constatés. Pendant très longtemps, les chercheurs se sont d’ailleurs creusé la tête sur le sujet. Toutefois, en 2006, une étude a permis de découvrir qu’en agissant sur les neurorécepteurs CB1 et CB2, présents dans les glandes salivaires, le cannabidiol poussait le système endocannabinoïde à stopper notre production de salive. 

Vertiges et étourdissements

Autre effet secondaire, la chute de la pression artérielle. En effet, en consommant trop de cannabidiol, certaines personnes vont ressentir quelques vertiges, voire même, des étourdissements. Si vous avez une tension plutôt basse de nature, il convient donc de faire attention. Dans ce cas-là, nous vous conseillons d’ailleurs de vous tourner vers votre généraliste. Le CBD peut interagir avec certains médicaments. Ainsi, si vous êtes traités et que vous souhaitez éviter de plus graves effets secondaires, n’hésitez pas à aborder le sujet. Dernier conseil, privilégiez un cadre de consommation sécurisé, directement chez vous. Dans tous les cas, les vertiges et étourdissements s’évaporent après quelques minutes de repos.

les nausée, cet effet indésirable peu connu

Le CBD, son goût, son odeur et sa consistance ne peuvent plaire à tout le monde. De fait, lorsqu’il est surconsommé, le CBD peut provoquer une petite gêne gastrique. Faisant partie des effets indésirables peu connus du cannabidiol, ces nausées n’ont jamais été reliées scientifiquement parlant, à la consommation de CBD. Cependant, certaines personnes s’en sont plaintes. Légères, ces dernières vont toutefois disparaître en l’espace de quelques minutes. Si cela vous arrive, il convient alors de faire attention à ses consommations futures et réduire le dosage. Enfin, la qualité de l’huile consommée peut être responsable de cet effet peu agréable. Certaines personnes peuvent avoir du mal à tolérer les huiles végétales, encore plus lorsqu’elles sont de piètre qualité.

Insomnie

Alors qu’il est supposé favoriser le repos, de par ses actions relaxantes, le CBD peut également provoquer l’inverse. En effet, en cas de surconsommation, le cannabidiol va entraîner des troubles du sommeil. S’il n’agit pas comme un euphorisant au sens propre du terme, le CBD va avoir un impact sur notre système nerveux. De fait, notre système endo-cannabinoïde ne va pas être en mesure de réagir correctement. L’action inverse de celle recherchée est donc ressentie. Il convient donc d’apprendre à maîtriser ses dosages. Enfin, nous vous conseillons une nouvelle fois de consommer votre produit dans un cadre sécurisé. Évitez par exemple, consommer du CBD et conduire.

Les Migraines, l’effet secondaire ‘surprise’

L’un des effets secondaires les plus compliqués à expliquer. En effet, le CBD, lorsqu’il est bien consommé, favorise la lutte contre certaines douleurs, notamment les douleurs liées aux migraines. En effet, ses effets anti-inflammatoires vont réduire et espacer les crises de maux de tête. Toutefois, en cas de surconsommation ou d’un produit de piètre qualité, la situation va considérablement évoluer. Dans le cadre d’une huile extraite à l’isopropanol ou à l’éthanol, les maux de tête peuvent être assez importants. Résultat, il convient de prêter une attention particulière à la qualité du produit acheté et consommé. 

Perte d’appétiT

Le CBD, en agissant sur le système endocannabinoïde, joue un rôle direct sur notre appétit. Une récente étude a ainsi démontré le lien entre récepteurs CB1 et stockage de nos graisses. En effet, les récepteurs CB1 sont directement présents dans nos tissus adipeux, connus pour contenir des cellules qui contiennent notre énergie. Enfin, ces mêmes récepteurs CB1 jouent un rôle direct sur notre appétit. Lorsque le CBD les active, notre sensation de satiété est donc complète. Problème, pour certaines personnes, il s’agit là d’un problème. En réduisant le taux de lipogenèse, le CBD stimule indirectement les protéines, ce qui accélère le processus de dégradation et d’oxydation de nos graisses stockées par l’organisme. Résultat, les pertes d’appétit enregistrées, lorsque le CBD est trop consommé, ne sont pas forcément les bienvenues.

Diarrhée

La consommation de CBD peut parfois donner lieu à quelques troubles digestifs. La diarrhée fait ainsi partie des effets secondaires de la surconsommation de cannabidiol. Notre tolérance au CBD peut-être moindre, alors que le produit peut également être de mauvaise qualité. Dans tous les cas, si cela venait à se produire, il est fortement conseillé de se rendre auprès de son médecin traitant afin de s’assurer que tout va pour le mieux. À partir de cet instant, il peut-être indiqué de modifier sa façon de consommer le CBD, d’en consommer moins et mieux, en privilégiant une huile plus saine et moins offensive.

Conclusion :

Selon la science, la consommation de CBD peut avoir des propriétés relaxantes. Toutefois, celle-ci, lorsque mal maîtrisée, s’accompagne à de rares occasions, d’effets secondaires non-désirables. Si la plupart de ces effets secondaires dû à la consommation de CBD disparaissent assez rapidement, force est de constater que ces derniers sont réels et peuvent jouer un rôle sur son expérience de consommateur. Afin de s’assurer d’être dans les règles, il convient donc de privilégier un produit de qualité et d’en respecter la posologie. N’hésitez toutefois pas à vous tourner vers votre médecin traitant si jamais certaines gênes venaient à persister. 

8 commentaires sur “Quels sont les effets secondaires du CBD et que risquons-nous ?”

  1. Retour de ping : Comment opter pour le bon dosage de CBD ? Nos conseils

  2. Retour de ping : Quels sont les effets du CBD sur notre organisme ? - Le Coin CBD

  3. Retour de ping : Qu'est ce que le CBD ? Tout apprendre sur le cannabidiol !

  4. Retour de ping : Sport : la consommation de CBD peut-elle être bénéfique ?

  5. Retour de ping : CBD : quels sont les effets du cannabidiol sur la peau ?

  6. Retour de ping : Conduite et CBD : quels sont les risques encourus ?

  7. Retour de ping : Pourquoi acheter des produits CBD et comment procéder ?

  8. Retour de ping : Mais comment l'huile de CBD agit-il sur l'homéostasie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *