Le CBD peut-il soulager la schizophrénie ?

  • par
cbd schizophrenie

Le cannabidiol est une molécule issue de la plante de cannabis. Celle-ci présenterait de multiples avantages pour l’organisme, notamment en ce qui concerne le stress, anxiété ainsi que douleurs et inflammations. Mais de plus en plus de questions se posent concernant l’usage qui peut en être fait dans le cas de maladies plus graves, comme la schizophrénie. Le CBD peut-il soulager les symptômes des personnes malades ? Une question à laquelle nous allons tenter de répondre !

> Qu’est-ce que la schizophrénie ?
Symptômes et traitements classiques contre cette maladie
> CBD Schizophrénie : le cannabidiol peut-il être utile ?
Le CBD régule l’anandamide
Le cannabidiol, allié des antipsychotiques ?
> Quelle huile de CBD prendre contre la schizophrénie ?
> CBD et schizophrénie, notre conclusion

Qu’est-ce que la schizophrénie ?

Notre cerveau est composé de neurones. Ces derniers s’échangent certaines informations, depuis les synapses qui sont de petites connexions qui permettent la transmission des informations. Avec le temps, ces dernières évoluent et leur activité avec. On parle d’ailleurs de plasticité cérébrale. 

Les synapses ont un impact direct sur les fonctions cognitives dont la mémoire. Or, en cas de dysfonctionnement à ce niveau-là de l’organisme, certains troubles peuvent se déclarer, comme la schizophrénie. Il s’agit d’une maladie compliquée à déceler qui se dévoile le plus souvent, au cours de l’adolescence.

Symptômes et traitements classiques contre cette maladie

La schizophrénie entraîne divers symptômes parfois lourds à supporter. Absence de motivation et d’énergie, stress et anxiété, asociabilité, ces symptômes sont souvent comparés à ceux de la fameuse « crise d’ado ». Maladie évolutive, la schizophrénie se traduit ensuite par des bouffées délirantes et des hallucinations.

Se pose ainsi la question des traitements. Malheureusement, il n’est pas encore tout à fait possible de soigner la maladie. Il est toutefois possible de limiter l’intensité et la fréquence des crises psychotiques avec des traitements dits « antipsychotiques ». Le Risperdal ou encore le Zyprexa et le Clorazil sont le plus souvent prescrits. Pour autant leur prise s’accompagne d’effets indésirables (instabilité émotionnelle, agitation, constipation).

Les traitements évoluent cependant et certains médicaments se veulent plus intéressants, plus efficaces. On parle notamment des antipsychotiques de seconde génération, dont les effets secondaires sont moins lourds. Le Leponex fait notamment partie de ces médicaments. Malgré tout, de plus en plus de personnes et de recherches évoquent la possibilité du CBD. Le cannabidiol peut-il aider contre la schizophrénie ? Si oui, dans quelle mesure ?

CBD Schizophrénie : le cannabidiol peut-il être utile ?

À ce jour, quelques études semblent démontrer un possible impact du CBD sur les symptômes de la schizophrénie. Pour autant, ces dernières ne sont pas assez nombreuses afin d’affirmer qu’effectivement le cannabidiol peut, si ce n’est soigné, agir de manière extrêmement positive sur les patients.

Le CBD régule l’anandamide

En 2012, une étude menée sur 39 personnes atteintes de troubles psychotiques sévères a permis de démontrer que le CBD pourrait être particulièrement utile afin de soulager les symptômes associés. En effet, ce panel, divisé en deux groupes, a reçu du CBD ou de l’amisupride 800mg (neuroleptique) et ce, durant 4 semaines. 

Les chercheurs ont alors évalué les niveaux d’anandamide. Il s’agit d’un neurotransmetteur responsable de l’humeur, des douleurs ou encore de l’appétit. Il a été révélé que les niveaux d’anandamide chez les patients ayant pris du CBD étaient considérablement plus importants que chez les autres. En a résulté une amélioration significative de l’humeur et des syndromes psychotiques chez les patients ayant pris du cannabidiol.

Le cannabidiol, allié des antipsychotiques ?

En 2019, une seconde étude réalisée sur six semaines a permis de démontrer cette fois-ci que le CBD pouvait accompagner les traitements classiques afin de renforcer la lutte contre la maladie. Une étude réalisée sur 88 patients. Ces derniers ont tout d’abord été divisés en deux groupes. Le premier a reçu 1.000mg de CBD par jour en plus du traitement habituel. Le second groupe a reçu un placebo. 

Six semaines après le début de l’étude, il s’est avéré que les résultats étaient particulièrement intéressants dans le sens ou les symptômes d’hallucinations chez les patients avaient considérablement diminué d’intensité. Ces derniers ont retrouvé allant et énergie, tout en mettant de côté le stress lié à leur maladie. Le CBD pourrait donc être un excellent allié des traitements antipsychotiques, pour être amené à le remplacer.

Quelle huile de CBD prendre contre la schizophrénie ?

Avant toute chose, il est primordial de rappeler que les recherches sur le CBD en sont à leur stade primaire et que le chanvre cannabidiol ne peut être considéré comme étant un traitement à part entière d’autant qu’il peut supposer l’interaction médicamenteuse. 

Vous retrouverez sur notre boutique en ligne, des produits à base de chanvre, de qualité. En effet, nos huiles de chanvre ont été soigneusement sélectionnées auprès de marques reconnues. Elles sont biologiques, légales et se veulent parfaitement adaptées à la consommation. Celles-ci sont également à spectre complet des cannabinoïdes, pour l’effet entourage.

CBD et schizophrénie, notre conclusion

Le CBD et la schizophrénie, liés ? Le CBD pourrait, effectivement, avoir un impact intéressant sur la maladie. Pour autant, le nombre de recherches reste assez limité. De fait, il est compliqué de véritablement se positionner. Pour autant, si vous souhaitez en apprendre davantage sur la relation entre ce cannabinoïde et cette maladie, n’hésitez pas à nous contacter. Nous restons à votre entière disposition.

Laisser un commentaire