Pourquoi vous ne devriez pas fumer de CBD ?

  • par

Le cannabidiol existe sous de multiples formes, comme les fleurs CBD ou les fameuses résines type shit CBD. Beaucoup de personnes se demandent d’ailleurs, comment bien les consommer. Si certains individus optent pour la prise par ingestion (nourriture, tisane), d’autres préfèrent la combustion. Or, fumer une cigarette de CBD n’est pas forcément la méthode la plus adaptée afin de pleinement profiter des bienfaits supposés du chanvre. Étudions le sujet, un peu plus en détail.

> Pourquoi vous ne devriez pas fumer de CBD ?
Fumer du CBD entraine des effets indésirables graves
> Vaporisation de fleurs CBD : la méthode à privilégier
Vaporiser plutôt que fumer du CBD ?
> Pourquoi ne pas fumer de CBD ? Notre conclusion 

Pourquoi vous ne devriez pas fumer de CBD ?

Avec le CBD, la méthode d’administration joue un rôle important. En effet, en fonction de celle que vous choisirez, les effets mettront plus ou moins de temps à se faire ressentir. Lorsque vous fumez du CBD, les principes actifs du cannabidiol mettent environ 20 minutes à dévoiler l’ensemble de leurs effets. Les cannabinoïdes pénètrent dans les poumons puis dans la circulation sanguine, circulant dans tout le corps à partir de là.

Fumer du CBD entraine des effets indésirables graves

Pour autant, fumer du CBD implique beaucoup plus que de profiter des bienfaits supposés du cannabidiol. En effet, avec l’inhalation de fumée, il existe un risque de développer des problèmes respiratoires, notamment si vous mélangez votre fleur de CBD à du tabac.

Le tabac se consume et permet à l’ensemble de ses molécules, de ses toxines et de ses hydrocarbures d’agir et donc, de cibler les poumons, comme nous avons pu le voir, mais également de favoriser l’accoutumance. Pour autant, il n’existe à ce stade, aucun lien de causalité entre le fait de fumer du CBD et le développement de maladies graves, comme les cancers. Seule certitude, il existe des méthodes d’administration moins intrusive.

Vaporisation de fleurs CBD : la méthode à privilégier

La vaporisation est perçue comme étant la méthode de consommation des fleurs de CBD et des résines CBD, la plus saine et la moins intrusive. En effet, en disposant votre solution dans votre vaporisateur, vous faites ensuite chauffer votre produit. La fumée générée par votre vaporisateur CBD est composée à 95% de cannabinoïdes, ce qui fait d’elle une fumée non nocive pour l’organisme, d’autant qu’elle ne comporte aucune trace de tabac et de toutes les molécules nocives que vous retrouverez dedans. Enfin, par vaporisation, les effets supposés du CBD sont immédiats !

Vaporiser plutôt que fumer du CBD ?

Selon le Dr Adie Rae, neuroscientifique et conseiller scientifique de Weedmaps, « La biodisponibilité du CBD est plus grande par les poumons que par les intestins. Plus précisément, environ la moitié du CBD que vous inhalez passe dans le sang, mais seulement 5 % du CBD que vous mangez pénètre dans votre sang. ». Opter pour du CBD par vaporisation permet donc de mieux ressentir le chanvre qu’en le fumant.

Une seconde étude, menée en 2007 cette fois-ci, dont les résultats ont été dévoilés par la revue Harm Reduction Journal, a permis de démontrer cette fois-ci que la vaporisation pouvait diminuer les symptômes de syndromes respiratoires chez certains consommateurs de tabac et de cannabis. Reste que, là encore, il faut aller plus loin dans la recherche.

Pourquoi ne pas fumer de CBD ? Notre conclusion

Vous envisagez l’achat de fleurs ou de résines de CBD ? Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les méthodes de consommation, n’hésitez pas à jeter un œil à notre article dédié. Vous pouvez également nous contacter afin de nous poser toutes les questions que vous le souhaitez, sur le sujet. N’hésitez pas, non plus, à découvrir nos produits les mieux adaptés à votre consommation. Nous proposons des fleurs de chanvre biologiques, saines et naturelles ainsi que des vaporisateurs de grande qualité. 

Laisser un commentaire