Sport et CBD : améliorer ses performances avec le cannabidiol ?

  • par
sport-cbd

Sport et CBD font-ils bon ménage ? Retour sur les effets du CBD et son utilisation chez nos amis les sportifs.

La consommation et l’utilisation du CBD dans le cadre du sport, tendent à se démocratiser. En effet, aussi insolite que cela puisse paraître, le cannabidiol a un impact direct sur la santé de nos sportifs. Ses actions anti-inflammatoires et relaxantes commencent à être prisées des professionnels. Mais, comment cela fonctionne-t-il au juste ? Dans cet article, nous allons étudier les effets du CBD sur nos sportifs.

Le CBD et le sport :

Quels sont les effets du CBD ?

Le cannabidiol est une molécule qui interagit avec notre système endocannabinoïde et plus particulièrement, nos récepteurs CB1 et CB2. Les récepteurs CB1 sont surtout présents dans notre cerveau. Ils le sont également dans notre système nerveux ainsi que les organes qui y sont directement liés. Les récepteurs CB1 ont un impact sur notre mémoire, notre humeur ou encore nos perceptions de la douleur. Les récepteurs CB2 eux, sont présents dans le reste du corps et jouent un rôle sur les inflammations. En effet, le CBD est notamment connu pour ses actions anti-inflammatoires. En ciblant nos récepteurs et nos douleurs, le message nerveux transmis à ce sujet à notre cerveau est moins important, permettant ainsi de retrouver une certaine mobilité.

Mais ce n’est pas tout. De manière générale, le CBD a un impact sur notre quotidien. En régulant notre stress, notre anxiété ou notre appétit, le cannabidiol permet de retrouver un certain équilibre interne. C’est ce que nous appelons l’homéostasie. Une manière de renouer avec une énergie et une vivacité perdue. Dès lors, la question du sport se pose. En agissant de la sorte sur notre organisme, le CBD peut-il avoir un impact sur la vie des sportifs ? Étudions plus en profondeur, cette relation entre le cannabidiol et le monde du sport.

SPort et CBD : ce que disent les lois

Avant le 1er janvier 2018, le CBD, comme tous les autres cannabinoïdes, était banni. Considéré comme une substance illégale et donc dopante, les sportifs qui en consommaient risquaient d’être exclus de leur fédération. Toutefois, l’AMA, l’Agence mondiale antidopage, a décidé de revoir ses positions. Résultat, depuis plus de deux ans, les sportifs professionnels comme amateurs ont le droit de consommer du cannabidiol sans risquer quoique ce soit. De manière insolite, la fédération antidopage américaine elle, a mis en place une Marijuana FAQ ! Une manière de répondre aux nombreuses interrogation.

Attention en revanche.

En effet, comme expliqué ci-dessus, seul le CBD est autorisé à la consommation. De fait, les autres cannabinoïdes ne le sont pas. Résultat, les sportifs doivent faire particulièrement attention à la teneur en THC de leur produit CBD. Si une huile contient 0.2% de THC, alors les sportifs risquent une amende voir une suspension. 

prépAration mentalE, socle du sportif

Dans le cadre d’une compétition, la préparation mentale d’un sportif est tout aussi importante que la préparation physique. Souvent d’ailleurs, certains matchs, certaines rencontres se gagnent avant ou pendant, directement dans la tête, grâce au refus de la défaite.

Pour arriver à un tel niveau de concentration, il faut beaucoup d’entraînement, mais également, apprendre à gérer ses émotions. 

Lors de grandes compétitions, si les sportifs restent entraînés, ils peuvent vite perdre pied face à la pression. Le fameux stress des grands rendez-vous. C’est ici que le CBD va jouer son rôle. Pris en amont de la compétition, le cannabidiol va avoir le temps d’agir sur les nerfs des sportifs. En favorisant la relaxation, le CBD va favoriser le repos, mais également l’aspect nutritif du sportif. Stressée, une personne va moins dormir, moins se nourrir. L’objectif du CBD est donc de permettre une préparation optimisée. De manière générale, le CBD va jouer sur l’homéostasie, l’ensemble de notre système de balance interne.

Le CBD et ses effets sur la récupération

Là où le CBD dévoile son potentiel, c’est bien après l’effort. L’impact du CBD sur la récupération des sportifs est considéré comme étant important. 

Les actions anti-inflammatoires et anti-douleurs du cannabidiol aident les sportifs à mieux gérer leur récupération puisque les muscles vont moins souffrir de l’effort entrepris. Un massage à l’aide d’une crème riche en CBD semble être un excellent moyen de rapidement agir. Les effets myorelaxants du cannabidiol favorisent également la lutte contre les crampes ainsi que contre les courbatures. En récupérant plus vite, le sportif va également s’offrir la possibilité de s’entraîner plus rapidement et donc, de mieux gérer les échéances à venir.

Le CBD, un relaxant et antalgique naturel

En outre, le CBD va également favoriser le sommeil réparateur. L’action du CBD sur les récepteurs CB1, directement liés au stress, le CBD favorise la relaxation et donc, un bien-être retrouvé. Par ricochet, c’est l’ensemble de notre organisme qui en bénéficie, favorisant par la même occasion, notre aptitude à dormir. 

Récupération physique et détente morale, le CBD dispose également d’un avantage non-négligeable : il ne joue pas sur l’effet de récompense du cerveau et, de fait, ne créer aucune dépendance. Par la même occasion, contrairement aux somnifères, le CBD n’est pas lourd à assumer pour le corps. Résultat, au réveil, il n’y a aucune sensation d’apathie. Les effets anti-oxydants du cannabidiol permettent également à nos cellules de mieux se régénérer, favorisant ainsi une énergie retrouvée.

Le monde du sport est-il réellement prêt pour le CBD ?

Comme dans le reste de la société, le CBD n’est pas encore totalement utilisé. Toutefois, depuis 2018 et la décision de l’AMA, de plus en plus de sportifs optent pour cette méthode naturelle. Les plus concernés restent, à ce jour, restent celles et ceux qui sont engagés dans des sports d’endurance, mettant le corps à rude épreuve. De même, les combattants (MMA, boxe anglaise, boxe française) qui font face à des épreuves intenses, poussant le corps à bout. Une étude est d’ailleurs menée entre l’UFC et Aurora Cannabis, sur une période de huit ans, afin de définir avec précision l’intérêt du cannabis sur le corps des combattants. Cela permettra de mieux apprendre à connaître les effets du CBD, mais également le corps humain et ses réactions face à la consommation de cannabis, dans un cadre défini.

Conclusion

Reflet de la société, le monde du sport commence peu à peu à s’ouvrir à l’idée que le CBD puisse être utilisé avant l’effet, dans le cadre de la préparation mentale, mais également après, dans le cadre de la récupération. Les effets relaxants du CBD favorisent le repos et la relaxation. Une excellente manière d’appréhender une compétition. Enfin, les effets anti-inflammatoires, antioxydants et déstressants du cannabidiol permettent de mieux gérer son effet. Les muscles des sportifs se reposent plus vite, l’esprit avec. En retrouvant le sommeil rapidement et en traitant une douleur ciblée, un professionnel va réussir à vite passer à autre chose. Comme tout le monde en revanche, il convient de bien maîtriser sa consommation et de ne pas trop en faire, au risque de subir des effets secondaires, légers mais toujours désagréables.

Laisser un commentaire